Menu de connexion
#Actualités Brésil

A França no Brasil (site)

posté le 05/07/2020 00:00 par fat vue(s) 162

Pour défendre les indiens brésiliens contre le coronavirus, Sebastião Salgado mobilise des stars

posté le 04/05/2020 00:00 par fat vue(s) 181

Commentaire de fat posté le 04/05/2020 14:47
Ajouter un commentaire» Suivez ce lien
2

no caminho de volta

posté le 01/03/2020 00:00 par fat vue(s) 158

___________________________

Retour de la censure ?

posté le 12/02/2020 00:00 par Phil vue(s) 208

43 livres de la littérature brésilienne (mais aussi Kafka, Põe) interdis dans les écoles du Rondônia. 

Voir détail et[...]

Commentaire de Chris posté le 14/02/2020 11:50
Mettons que ce ne soit pas un fake news.
Il s'agirait plutôt d'un cafouillage, même si l'intention à la base y était.
Mais ce genre de censure a l'air de mijoter au Brésil, ça craint !

Voir liste.
Rubem Fonseca et Rubem Alves (toute son oeuvre) sont dans le collimateur.
Commentaire de Phil posté le 16/02/2020 11:38
La « nota oficial » est prise sur le site de l’Academia Brasileira de Letras ».
À priori sérieux.
Commentaire de Chris posté le 16/02/2020 17:54
Que signifie "recolhido" ?

J'ai du mal à croire que cette note soit plus qu'une recommandation à l'usage des jeunes élèves.

J'ai relu une nouvelle d'Edgar Poe (incluse dans le bouquin cité) : "le chat noir",
pour en apprécier la dangerosité.
L'attitude du héros n'est pas jolie-jolie, mais pas quoi fouetter un chat.

Faites-vous en une idée, je joins le texte (portugais et français).

Étranges censeurs.
Commentaire de Phil posté le 21/02/2020 12:16
Certes.
Cela étant j’ai trouvé cette note sur le site de l’Academia Brasileira de Letras (equivalente au Brésil de l’Academie Française)
J’ai du mal à croire que celle-ci se soit fendue sur son site officiel d’une telle déclaration sans que le fait à l’origine soit avéré.

Clan Bolsonaro

posté le 15/01/2020 00:00 par Phil vue(s) 132

"... commence à inquiéter les brésiliens "

Malheureusement pas tous ...

Commentaire de Chris posté le 15/01/2020 12:29
Vive la famille !
Édifiant ! Merci.

Puisqu'il semble y avoir une levée du sujet tabou de la politique brésilienne, j'en profite pour glisser une balourdise récente du Président :

21 Décembre 2019 :

"Au cours d’une conférence de presse improvisée, le président brésilien, Jair Bolsonaro a répliqué à un journaliste en disant qu’il avait une « tête d’homosexuel » ce qui a suscité de vives réactions au Brésil."
RFI

Ça vole très très haut.
Commentaire de Phil posté le 25/01/2020 20:16
J’avais vu qq part.
Si déjà ça a provoqué des réactions c’est déjà ça !!!